Make your own free website on Tripod.com

Jain Agam Littérature

Compilé par : Pravin K. Shah, Jain Centre d'Étude de NC (Raleigh) 

Contexte:

Les prêches de seigneur Mahavir ont été oralement soumis par ses disciples dans beaucoup de textes. Cette connaissance a été oralement transférée d'acharyas (des gourous) aux disciples pour la durée d'environ mille ans. Autrefois, les moines ont strictement suivi les cinq grands voeux de Jainism. On a considéré des Ecritures saintes même religieuses des biens et donc la connaissance de la religion n'a jamais été documentée. Aussi, pendant le cours de temps plusieurs ont appris qu'acharyas (des moines aînés) s'est soumis des commentaires des sujets divers de la religion de Jain. 

Autour de 500 ans de notre ère., qui était mille ans après que le nirvana de seigneur Mahavir (la mort), Jain acharyas s'est rendu compte qu'il était extrêmement difficile de continuer à retenir la littérature Jain entière soumise par les nombreux savants du passé et présent. En fait, la connaissance significative a été déjà perdue et le reste a été pollué avec des modifications et des erreurs. De là, ils ont décidé de leur documenter la littérature Jain comme connu. Dans cette période deux sectes principales, à savoir Digambar et Swetambar, étaient déjà déjà existantes. Mille ans plus tard (1500 ans de notre ère.), la secte Swetambar s'est divisée dans trois sous-sectes connues comme Swetambar Murtipujak, Sthanakvasi et Terapanthi. Les différences existent parmi ces sectes dans leur acceptation de la validité des Ecritures saintes Jain documentées et de la littérature. 

Jain la Littérature 

Jain la littérature est classifié dans deux catégories principales : Agam la Littérature Cela consiste en Ecritures saintes originales soumises par Gandharas et Srut-kevalis. Ils sont écrits dans la langue Prakrit. Non-agam la Littérature Cela consiste en commentaire et l'explication de littérature Agam et des travaux indépendants, s'est soumis par des moines aînés, des nonnes et des savants. Ils sont écrits dans beaucoup de langues comme Prakrit, le Sanscrit, Vieux Marathi, Gujarati, le hindi, Kannad, Tamil, l'allemand et l'anglais. 

Agam la littérature est aussi divisé dans deux groupes : Ang-agams ou Ang-pravista-agams Ces textes contiennent les prêches directs de seigneur Mahavir. Ils ont été soumis par Ganadharas. Ang-bahya-agams (à l'extérieur d'Ang-agams) Ces textes sont les expansions d'Ang-agams. Ils ont été soumis par Srut-kevalis.

Agam Littérature : les prêches de seigneur Mahavir ont été méthodiquement compilés par ses disciples dans beaucoup de textes. On connaît collectivement ces textes comme Agams, les bibles de la religion Jain. De là, la religion Jain n'a pas un bible comme la Bible ou le Coran, mais il a beaucoup de livres soumis par beaucoup de disciples. 

Ang-agams : on a connu les disciples immédiats de seigneur Mahavir comme Ganadharas. Tout le Ganadharas a possédé la connaissance parfaite (keval-jnan). Ils se sont oralement soumis les prêches directs de seigneur Mahavir dans douze textes principaux (sutras). On connaît ces textes comme Ang-agams. De là l'Ang-agams est les Ecritures saintes religieuses les plus vieilles et l'arrière os de littérature Jain. Douzième Ang-agam est appelé Drastivad. Le Drastivad consiste en quatorze textes Purva, aussi connus comme Purvas ou Purva-agams. Parmi Ang-agams, Purvas était les textes sacrés les plus vieux. Toutes les sectes Jain croient que la connaissance du Purvas (Drastivad) a été graduellement perdue commençant deux cents ans après seigneur Mahavir nirvan (la mort). Cependant, le sujet du Purvas a été fait référence par d'autres Ecritures saintes Jain et la littérature. 

Le Digambar Jain la secte croit aussi que le maintien onze Ang-agams a été graduellement perdu. Tout Swetambar Jains croit que la signification appropriée et l'intention originale d'onze Ang-agams réchappés et ont été correctement documentés par des moines aînés mille ans après nirvan de seigneur Mahavir. 

Ang-bahya-agams : On a connu les moines qui avaient la connaissance d'un minimum de dix Purvas comme Srut-kevlis. Le Srut-kevlis a écrit beaucoup de textes (sutras) l'expansion du sujet défini dans l'Ang-agams. Collectivement ces textes sont appelés Ang-bahya-agams la signification à l'extérieur d'Ang-agams. Les sectes Jain différentes acceptent les numéros(nombres) différents de textes Ang-bahya. Cependant la secte Digambar croit qu'ils ont été aussi graduellement perdus commençant Environ deux cents ans après seigneur Mahavir Nirvan. 

Classification d'Ang-bahya-agams : la secte de Swetambar a divisé Ang-bahya-agams dans les catégories suivantes : Upang-agams : les Ecritures saintes qui fournissent la nouvelle explication d'Ang-agams sont appelées Upang-agams. Il y a 12 Upang-agams acceptés par toutes les sectes Swetamber. Chhed-sutras : le sujet décrit dans Chhed-sutras est seulement pour des moines et des nonnes et pas pour les gens mis. Il touche à la conduite et au comportement de moines et des nonnes. Il explique aussi comment ils peuvent se repentir pour leurs péchés et erreurs. Swetambar Murtipujak la secte accepte 6 textes Chhed-sutra, mais le Sthanakvasi et les sectes Terapanthi acceptent seulement 4 textes. 

Mool-sutras : les Ecritures saintes qui sont essentielles pour des moines et des nonnes d'étudier à une époche précédente de leur aconit sont appelées Mool-sutras. Le Swetambar Murtipujak la secte accepte 4 textes Mool-sutras, mais le Sthanakvasi et les sectes Terapanthi acceptent seulement 3 textes. Chulika-sutras ou Sutras : les Ecritures saintes qui augmentent ou décorent l'Ang-agams connaissent comme Chulika-sutras ou Sutras. Il y a 2 Chulika-sutras acceptés par toutes les sectes Swetamber. Prakirna-agams : On connaît les Ecritures saintes qui décrivent les sujets indépendants ou divers de la religion Jain comme Prakirna-sutra. Le Swetambar Murtipujak la secte accepte 10 textes Prakirna-agams mais personne n'est accepté par le Sthanakvasi et les sectes Terapanthi. 

Digambar Jain Littérature : la secte Digambar croit qu'il y avait 25 Agam-sutras (11 Ang-agams + 14 Ang-bahya-agams) se sont soumis des prêches d'original de seigneur Mahavir. Cependant, ils ont été graduellement perdus commençant Environ deux cents ans après le nirvana de seigneur Mahavir. De là Agam-sutras existant (qui est accepté par les sectes Swetambar) n'est pas accepté par eux comme des Ecritures saintes authentiques. En absence d'Ecritures saintes authentiques, Digambars utilise la littérature suivante comme la base pour leur pratique religieuse. Ces Ecritures saintes ont été écrites par grand Acharyas (des savants) de 100 à 800 ans de notre ère. Et sont basé sur l'original Agam Sutras. 

Deux Textes Principaux : Shatkhand-agam:  Kasay-pahud 

Quatre Anuyogas : Pratham-anuyoga (Dharma-kath-anuyoga) - des Histoires Religieuses Charn-anuyoga - Conduisent Karan-anuyoga (Ganit-anuyoga) - la Description de l'Univers Dravy-anuyoga - la Philosophie 

Shatkhand-agam : On connaît aussi cette Ecriture sainte Digambar comme Maha-kammapayadi-pahuda ou Maha-karma-prabhrut. Il a été écrit par deux Acharyas; Pushpadant et Bhutabali autour de 160 ans de notre ère. La seconde Purva-agam nommé Agraya-niya a été utilisé comme la base pour cette Ecriture sainte. L'Ecriture sainte contient six volumes. Acharya Virsen a écrit deux textes de commentaire, connus comme Dhaval-tika sur les cinq premiers volumes et Maha-dhaval-tika sur le sixième volume de cette Ecriture sainte, autour de 780 ans de notre ère. Kashay-pahud (Kashay Prabhrut) : Cette Ecriture sainte a été écrite par Acharya Gunadhara. Cinquième Purva-agam nommé Jnan-pravad a été utilisé comme une base pour cette Ecriture sainte. Acharya Virsen et son disciple, Jinsen, a écrit un texte de commentaire connu comme Jaya-dhaval-tika autour de 780 ans de notre ère

Quatre Anuyogas :

 Pratham-anuyoga (Dharma-kath-anuyoga) - des Histoires Religieuses Cet anuyoga consiste en textes qui contiennent des histoires religieuses, l'art, la littérature, l'histoire, la poésie et comme la littérature. 

Charn-anuyoga - Conduisent Cet anuyoga consiste en textes qui contiennent les principes d'observances, la conduite, le comportement et comme la littérature. 

Karan-anuyoga (Ganit-anuyog) - la Description de l'Univers Cet anuyoga consiste en textes qui contiennent la géographie, des mathématiques, l'astronomie, l'astrologie et comme la littérature. 

Dravy-anuyog - la Philosophie Cet anuyoga consiste en textes suivants qui contiennent la doctrine philosophique, des théories, Tattvajnan et comme la littérature. 

Résumé : On connaît la littérature Jain qui a été soumise par Ganadharas et Srut-kevlis comme Agam la littérature. Ces textes sont les Ecritures saintes saintes de la religion Jain. L'Agam Sutras montre la grande révérence pour toutes les formes de vie et les codes stricts de végétarisme, l'ascétisme, la non-violence et l'opposition à la guerre. Agam existant Sutras est accepté comme les prêches authentiques de seigneur Mahavir par les sectes Swetambar, mais la secte Digambar ne les accepte pas comme authentique. Digambars suivent deux textes principaux (Shatkhand Agam et Kasay Pahud) et quatre Anuyogs (consistant de plus de 20 textes) écrit par grand Acharyas (des savants) de 100 à 800 ans de notre ère. On connaît toute l'autre littérature Jain comme Non-agam la littérature. 

Les détails de Jain Agams

Ang-agams

Ang-agams sont les Ecritures saintes religieuses les plus vieilles et l'arrière os de littérature Jain. 

Acharang Sutra (Aayarang) : Cet agam décrit la conduite et le comportement de vie ascétique et la description de la pénitence de seigneur Mahavir. C'est l'agam le plus vieux d'un point de vue linguistique. 

Sutrakratang Sutra (Suyagdang) : Cet agam décrit la non-violence, Jain la métaphysique et la réfutation d'autres théories religieuses comme Kriyavada, Akriyavada, Ajnanavada et Vinayavada. 

Sthananga Sutra (Thanang) : Cet agam définit et des catalogues les substances principales de la religion Jain (définit la métaphysique Jain). 

Samavayanga Sutra : Cet agam définit et des catalogues les substances principales de la religion Jain d'une perspective différente que le Sthananga Sutra. Vhakhya Prajnapti ou 

Bhagavati Sutra (Viyah Pannati) : Cet agam explique la connaissance subtile d'âme, la question et d'autres sujets liés. 36000 questions et réponses sont présentés en forme de discussion. C'est le plus grand d'onze Ang-agams. 

Jnata Dharma Kathanga Sutra (Nayadhammakahao) : Cet agam explique des principes de Jain par des exemples et des histoires. Ce texte est très utile dans la compréhension du mode des prêches religieux de seigneur Mahavir. 

Upasaka Dashanga Sutra (Uvasagdasao) : Cet agam explique le code de conduite des dix disciples mis (Shravaks) de seigneur Mahavir. Cet agam est très utile pour comprendre le code et la conduite des gens ordinaires (Shravaka Dharma) dans la religion de Jain. 

Antah Kradashanga Sutra (Anatagaddasao) : Cet agam dit les histoires de dix moines sacrés atteignant la libération (Moksha) en détruisant leurs karmas. 

Anuttaroupa Patika Dashanga Sutra (Anuttarov Vaiya Dasao) : Cet agam contient les histoires des dix moines sacrés complémentaires qui ont atteint le plus haut ciel, connu comme Anuttara le ciel. 

Prashna Vyakrana Sutra (Panha Vagarnai) : Cet agam décrit les cinq grands voeux (mahavratas) et les cinq plus mauvais péchés définis dans la religion Jain. 

Vipaka Sutra (Vivagsuyam) : Cet agam explique les résultats de bons et mauvais karmas par plusieurs histoires. 

Upang-agams : 

Les Ecritures saintes qui fournissent la nouvelle explication d'Ang-agams sont appelées Upang-agams. 

Aupa Patika Sutra (Ovavaiya) : Cet agam décrit le cortège splendide (la vue) de Roi Konika quand il a visité seigneur Mahavir. Il explique aussi comment une personne peut atteindre le ciel dans la vie suivante.

Raja Prashniya Sutra (Raya Pasen Ijja) : Cet agam décrit l'histoire de Moine Keshi. Le moine Keshi était le Ganadhara de seigneur Parshvanath. Il a enlevé les doutes de Roi Pradeshi quant à l'existence et aux attributs de l'âme. Le moine Keshi a fait le roi un disciple de la religion Jain. Après sa mort, le roi est né comme un deva dans le ciel. Il a apparu du ciel à la douche seigneur Mahavir avec la splendeur sans précédent et la splendeur. Les trente-deux drames (des jeux)(pièces)) décrits dans cet agam jettent la lumière sur l'art dramatique (spectaculaire) antique de l'Inde. 

Jivabhigama Sutra : Cet agam décrit l'univers et la description subtile de toutes les créatures vivantes (les âmes) de l'univers. Il donne l'information très importante aux savants de biologie et la botanique. 

Prajnapana Sutra (Pannavana) : Cet agam décrit la forme et les attributs d'âmes d'une perspective différente. 

Surya Prajnapti Sutra (Surya Pannti) : Cet agam décrit le Soleil, les planètes et les mathématiques associées quant à leur mouvement. 

Chandra Prajnapti Sutra : Cet agam décrit la Lune, les planètes et l'associé, des mathématiques quant à leur mouvement. Les deux de ces upangas, Chandra Prajnapti et Surya Prajnapati, sutras sont très importants dans la compréhension de l'astrologie de temps d'autrefois. 

Jambudveepa Prajnapti Sutra : Cet agam fournit une description de Jambudveepa. Jambudeepa est une place expliquée dans la géographie Jain. Il fournit aussi l'information sur des rois antiques. 

Nirayarvali Sutra : Cet agam décrit l'histoire de dix princes. Tous les dix princes se sont battus avec le Roi Chetaka de Vaishali en coopération avec le roi Konika. Le roi Chetaka était le fils de la belle-mère des 10 princes. Dans la fin tous les dix princes sont allés au diable après la mort dans la guerre. 

Kalpa Vatansika Sutra (Kappavadamsiao) : Cet agam décrit l'histoire des enfants de Roi Konika. Ils ne se sont pas battus avec le Roi Chetaka dans la guerre. Ils ont renoncé au monde et sont devenus des moines. Après leur mort, ils sont allés au ciel. 

Pushpika Sutra (Puspiao) : Cet agam décrit les vies précédentes de certain devas (les anges) qui ont adoré seigneur Mahavir.

Pushpa Chulika Sutra : Cet agam décrit des histoires semblables à ceux dans le Pushpika. 

Vrashnidasha Sutra (Vanhidasao) : Cet agam explique comment seigneur Neminath a convaincu dix rois dans la région Vrashni de suivre la religion Jain. 

Chhed Sutra Aagams : le sujet décrit dans le Chhed-sutras est pour des moines et des nonnes et pas pour les gens mis. Il touche à la conduite et au comportement de moines et des nonnes. Il explique aussi comment ils peuvent se repentir pour leurs péchés et erreurs. 

Nisheetha Sutra (Nisiha) : Cet agam explique la procédure de repentir (Prayashchitta) en forme de punition pour les moines et les nonnes qui se sont conduites mal.. 

Vrahat Kalpa Sutra Cet agam explique lequel des dix sortes de repentir (Prayashchittas) est approprié aux méfaits particuliers par des moines et des nonnes. Il définit aussi en termes clairs ce qui est la conduite acceptable pour des moines et des nonnes et ce qui n'est pas. 

Vyavahara Sutra : * Cet agam décrit le système de confession pour des moines et les nonnes qui tombent de la conduite appropriée. Il explique les qualifications du moine écoutant ou de la nonne et avec ce que le sentiment de la confession devrait être fait. Il explique aussi quel genre du repentir (Prayashchitta) le moine devrait exécuter. Il y a plusieurs autre indication des limites de vie ascétique. 

Dasha Shruta Skandha Sutra (Achardasha) : Il y a dix chapitres dans ce Sutra. Il contient l'information suivante :

 20 places d'Asamadhi 

21 fautes puissantes apportant faiblesse dans conduite 

33 Ashatanas de Gourou 

8 Sampadas d'Acharyas et leurs sortes 

10 places de Chitta Samadhi 

11 Pratimas de Sravaka Bhiksu Pratimas KALPASUTRA - récité pendant le Paryushanas 

30 places de Maha Mohaniya karma bandhana 

9 Nida nas (Niyane) 

Panch Kalpa Sutra : * Ce sutra explique les rituels quotidiens les moines et les nonnes doivent exécuter. Seulement les chapitres dispersés de cet agam sont maintenant disponibles. Cependant, les commentaires (Bhashya et Churni) écrit de cet agam par quelques moines aînés sont disponibles. 

Mahanisheetha Sutra : Cet agam explique le processus de confession et le repentir (Prayashchitta) pour des moines et des nonnes. Il explique l'ampleur de douleur que l'on doit subir si lui ou elle cassent(violent) le quatrième voeu (la chasteté). Il décrit aussi et explique la conduite de bons et mauvais moines. 

Mool-sutras : les Ecritures saintes qui sont essentielles pour des moines et des nonnes d'étudier à une époche précédente de leur vie ascétique sont appelées Mool-sutras. 

Avashyaka Sutra : les rituels quotidiens ou les routines qu'il est nécessaire d'exécuter pendant jour et nuit pour la purification d'âme sont appelés Avashyaka. On explique une description des six routines (Avashyakas) dans cet agam. Les six routines sont; Samayika, Chaturvinshatistava, Vandanaka, Pratikramana, Kayotsarga et Pratyakhyana. 

Dasha Vaikalika Sutra:  Cet agam décrit brièvement et explique la conduite de vie ascétique. 

Uttaradhyayana Sutra: Cet agam a la même place dans la littérature Jain que le Dhammapada dans le Bouddhisme et le Geeta dans la religion hindoue. Il contient des prêches quant aux principes religieux et des pratiques et beaucoup d'histoires, dialogues et des exemples basés sur de tels principes et pratiques. 

Ogha Niryukti ou Pindare Niryukti Sutra : * Cet agam explique de certaines règles(autorités) et des procédures pour des moines en ce qui concerne le voyage, le séjour, l'alimentation d'acceptation et d'autres nécessaires des gens mis. 

Chulika-sutras ou Sutras : les Ecritures saintes qui augmentent ou décorent l'Ang-agams connaissent comme Chulika-sutras ou Sutras. 

Nandi Sutra : Cet agam contient une description complexe de Tirthankaras, Ganadharas et cinq types de Connaissance (Jnan); Mati, Shrut, Avadhi, Manaparyay et Keval-Jnan. 

Anuyogadvara Sutra : Cet agam fournit la description de beaucoup de droits quant au mode de prêches. 

Prakirna-agams :

 On connaît les Ecritures saintes qui décrivent les sujets indépendants ou divers de la religion Jain comme Prakirna-sutra. 

Chatuh Sharana : * Cet agam contient des prières aux quatre êtres bienveillants : seigneur Arihant-God en forme d'être humain seigneur Siddha - Dieu en forme de conscience pure Sadhu - Tous les moines Dharma - Religion 

Aatur Pratyakhyana (Aayur-Pachakhana) : * Cet agam explique des différences de la mort d'enfants, des jeunes gens, des adultes et des vieillards. Il décrit aussi les types de voeux une personne sage devrait prendre pendant les états divers de maladie et comment il devrait prier le pardon de toutes les créatures vivantes dans l'univers. 

Bhakti Parijna (Bhatta-parinna) : * Cet agam décrit le processus de participation à la grève de la faim et comment il faudrait s'efforcer de se sentir au moment de la mort. 

Sanstaraka (Santharag) : * Cet agam décrit le processus de mort par son désir propre (Santhara) et sa gloire. 

Tandulavaitalika : * Cet agam décrit l'état de grossesse et fournit la connaissance du corps humain. 

Chandra-Vedhyaka : * Cet agam décrit la méthode de méditation concentrée (Dhyana) qu'il faudrait observer par la description de Radhavedha. 

Devendra-Stava : * Cet agam décrit les noms, des positions et les résidences de Devas (les anges) qui vivent dans le ciel. Il fournit aussi une description de la lune, le soleil, des planètes et des étoiles. 

Ganita Vidya : * Cet agam décrit la chiromancie et comment il est utilisé pour prévoir l'avenir (Nimitta). 

Mahapratyakhyana : * Cet agam explique comment complètement renoncer(céder) aux plus mauvais péchés et comment se repentir de ces péchés. 

Veerastava : * on considère Cet agam perdu. Cependant, il apparaît de la littérature faisant référence à cet agam qu'il a contenu les prières de seigneur Mahavir. 

Notez : * Ces 13 Agams ne sont pas reconnus par le Sthanakvasi et Terapanthi Jain des sectes